Les voitures du futur sont déjà sur nos routes : à l’instar de la Renault Clio IV, ou encore de la Peugeot 208, la connexion 3G vous suit où que vous alliez avec votre voiture. Les opportunités sont nombreuses, offertes par la connexion Internet à l’intérieur de la voiture : informations sur le trafic, la météo, la disponibilité de places de parking, prix des carburants dans les stations les plus proches… Un seul problème dans cette technologie : le coût de la connexion 3G n’est pas à la hauteur du pouvoir d’achat de Monsieur tout le monde.

Connexion partagée pour faire des économies

Crise économique oblige, les chercheurs sont contraints de trouver une solution pour, du moins, alléger les dépenses onéreuses occasionnées par la connexion 3G, qui freinent le développement et l’évolution de cette technologie des voitures connectées. Ainsi, des chercheurs américains et singapouriens ont trouvé une solution pour diminuer les factures liées à la connexion très haut débit. Le principe est de doter les voitures connectées d’une connexion Wifi et de partager les données.

Il s’agit de créer une communauté de voitures connectées, sur une zone géographique délimitée, avec la possibilité d’échanger des données en Wifi. Une solution logicielle gère les membres du groupe virtuel, en incorporant ou éliminant des véhicules, selon que ceux-ci se rapprochent ou s’éloignent géographiquement. Sur des centaines de véhicules connectés, appartenant à un groupe virtuel de connexion, seuls quelques-uns serviront de modems au reste du groupe.

Les véhicules « modems » se chargent alors de tout téléchargement de page web, pour son propre compte et pour le compte des autres conducteurs du groupe, en 3G. En compressant le flux, la connexion 3G est conçue de manière à pouvoir traiter plusieurs requêtes en même temps, ce qui provoque la réduction de l’utilisation de bande passante, générant ainsi une économie considérable. La fonction de « voiture modem » est distribuée à tour de rôle aux voitures membres, ainsi la connexion 3G de chaque conducteur contribue à la mise en réseau de tout le groupe, offrant ainsi une diminution des coûts.