enseihht

Bonjour Messieurs, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Bonjour, nous sommes Amine Essaouis, Julien Derenty et Daoud Jahdou, actuellement en dernière année d’école d’ingénieurs en informatique et mathématiques appliquées à l’Institut National Polytechnique de Toulouse : ENSEEIHT. Nous avons concouru à l’IT Challenge 2013 d’Atos avec l’application Rides. Le thème proposé par Atos en partenariat avec Renault était la voiture connectée et Rides est une application de covoiturage temps réel au sein de la même ville.

Comment vous est venue l’idée de créer une application sur le co-voiturage ?

Nous sommes tous les 3 sensibles à tout ce qui touche au développement durable et nous avons souhaité contribuer au rétablissement de l’équilibre de l’environnement, pour lequel de nouvelles solutions doivent être développées. C’est avec cette idée à l’esprit que nous avons abouti au concept de covoiturage temps réel : un covoiturage qui pousse le covoiturage habituel (de ville en ville et avec réservation préalable) vers une approche plus spontanée, temps réel, au sein d’une même ville. Nous avons bénéficié de discussions avec les experts de la communauté scientifique d’Atos et avec des spécialistes en solutions de covoiturage pour les communes où les transports en commun sont rares. Notre application répond donc à un besoin réel de proximité.

Quelle fut la façon idéale pour vous de promouvoir le co-voiturage via cette application à des gens ne l’ayant jamais pratiqués ?

Après avoir contacté des associations qui s’occupent d’établir des réseaux de covoiturage pour les communes autour de Toulouse, nous avons conclu des partenariats avec plusieurs d’entre elles. Ainsi la promotion de notre application est déjà en cours. L’aspect temps réel qui reste le point le plus innovant de notre application a contribué à cette promotion.

La plate forme R-link a-t-elle était pour vous un levier essentiel à la création de cette application ?

On a pensé à intégrer notre application à R-Link et nous espérons que cela se fera dans un avenir proche. Pour l’instant, on travaille sur un modèle qui tourne sur smartphones.

Vous avez remporté hier un prix lors des « Atos it Challenge », est-ce pour vous la consécration de tout un projet ?

Être sur le podium de l’Atos IT Challenge est une grande validation de notre travail et nous en sommes très heureux, ce prix figure déjà sur toutes nos maquettes et présentations et nous aidera sûrement à conquérir de nouveaux contrats.

Quand retrouverons-nous cette application sur les automobiles Renault ?

On compte entamer les discussions avec Renault très prochainement. Actuellement, rien n’est encore conclu.

Pour finir, quel serait votre mot de la fin pour nos lecteurs ?

Connecter les voitures entre elles ne relève plus de la science-fiction mais devient une réalité. Rides ainsi que les autres applications sur le podium de l’IT Challenge d’Atos en sont la preuve.

Propos recueillis par Laurent Amar