Une pièce d’usure se change forcément car le fonctionnement du véhicule l’use. Le kit de distribution de votre moteur peut s’abîmer au fil du temps et finir par se casser sans crier gare. C’est pourquoi son entretien est primordial afin d’éviter des dégâts considérables aux organes vitaux de votre moteur auto.

Une mauvaise maintenance

Le kit de distribution est composé d’une courroie, d’un galet tendeur, d’un galet enrouleur au besoin et de divers accessoires comme les rondelles, joints d’étanchéité, vis et écrous. Le kit comprend une pompe de refroidissement pour certains véhicules. Ainsi, un bon entretien de votre moteur nécessite un changement à temps de votre kit, sans attendre qu’il arrive à usure d’abord.

La courroie de distribution a pour principale fonction de gérer l’ouverture et la fermeture des soupapes et de synchroniser les différentes phases d’un moteur inhérentes à son bon fonctionnement. Et si la courroie assure par ailleurs le refroidissement du moteur, une étape essentielle afin d’éviter l’explosion du moteur, ce serait une grave erreur de ne pas en accorder une maintenance adéquate.

L’autre point important est le remplacement de la courroie crantée et des galets du kit de distribution. Leur dysfonctionnement ou rupture peut provoquer des dégâts considérables pouvant aller jusqu’à la destruction du moteur. Toutefois, lors des révisons de votre voiture, il est souvent recommandé de vérifier régulièrement leur état et s’il le faut, les remplacer sur un site d’Autodistribution.

La paralysie des pièces mécaniques et les fuites, faute de suivi

 kit de distributionUne présence de fuite de liquide (gasoil, huile ou liquide de refroidissement) peut altérer le kit de distribution. Le remplacement du kit est préconisé dès l’apparition de signes d’usure comme des craquelures ou des déchirures Aussi, la fuite du joint spi de vilebrequin et/ou d’arbre à came est-elle à considérer. L’huile qui suinte détruit le caoutchouc de la courroie et provoque l’échauffement des poulies et des galets.  Comme vous pouvez le découvrir sur le site mistergoodman.fr, la fuite du liquide de refroidissement entraîne d’abord la corrosion des poulies et des galets, puis la casse de la courroie.

Ainsi, tous ces ennuis sont lourds de conséquences et ne devraient pas affecter normalement la vie de votre voiture si elle était régulièrement entretenue. Une pièce défectueuse ou un défaut de conception du moteur peut également être à la base de l’endommagement de votre kit de distribution. Ainsi, la surveillance attentive de l’état et de la tension de la courroie d’alternateur est aussi conseillée. Sa durée de vie est d’ailleurs moins longue que celle de la courroie de distribution. En s’effilochant, elle passe derrière la poulie de vilebrequin et peut alors détruire ou faire sauter la courroie de distribution.

Le non-respect de la période de remplacement du kit de distribution

Souvent, faute de moyens, les Français retardent les réparations de leur voiture. Plusieurs automobilistes ne savent pas qu’il n’est pas conseillé de dépasser l’échéance de kilométrage prévue par le constructeur avant de penser à changer leur kit de distribution. De manière générale, il est vivement souhaité de le remplacer après une certaine périodicité. Cela varie selon les modèles de véhicules et la fréquence d’utilisation. Normalement, un kit doit être changé entre 70 000 et 200 000 kilomètres ou entre la cinquième et la dixième année de circulation selon le véhicule.

Généralement, pour les moteurs essences, le kit doit être changé tous les 5 à 10 ans et aux environ de 6 ans pour les moteurs diesels. En cas de détérioration complète du kit de distribution, le moteur est directement impacté et les réparations, lorsqu’elles sont possibles, sont souvent très ruineuses. L’idéal est donc d’assurer l’entretien de votre kit avant qu’il ne soit trop tard.